Les déjeuners au travail

Lorsque, comme moi, on a une certaine propension à prendre du poids facilement, on fait attention à ce que l’on mange pour pouvoir, éventuellement, s’autoriser quelques excès en famille. Selon les conditions de travail, nous avons donc le choix, pour manger le midi, entre:

– Les cantines d’entreprise: lorsque l’on y a accès, elles offrent souvent (pas toujours) un bon rapport qualité prix, mais je trouve que dans les plats, il y a souvent peu de protéines, beaucoup de glucides et beaucoup de lipides. Je déconseille cette solution aux personnes qui ont du mal à résister à l’abondance de nourriture.
– Le restaurant: C’est une solution un peu onéreuse, mais qui, lorsque l’on bénéficie de ticket restaurant peut s’avérer intéressante.
– Le sandwich ou autre plat tout préparé
– Le déjeuner préparé à la maison que l’on emmène avec soi.

Personnellement, j’ai choisi la dernière solution qui me permet d’avoir le repas le plus adapté à mon métabolisme et à mon activité. Cette solution a tendance à me faire passer pour un sauvage aux yeux de mes collègues car je déjeune rarement avec eux. Etant un adepte de la chrono-nutrition qui m’a permis de perdre du poids tout en gardant une alimentation équilibrée, je me prépare ma « Boite » avec juste ce qu’il faut de glucide et de protéines.

Un exemple de boîte déjeuner que je me prépare

Source: vincerunner

Un exemple de boîte déjeuner que je me prépare

Néanmoins, une fois de temps en temps, un déjeuner avec les collègues est plutôt convivial et permet de passer un bon moment, sans forcément parler boulot, ce qui permet de mieux se connaitre les uns les autres.

Dans ce cas, se pose toujours l’éternelle question: que vais-je prendre?

J’ai trouvé une solution qui, à mon sens, constitue un juste équilibre entre plaisir et raison. je me suis orienté vers l’entrecôte avec des frites. Certes les frites contiennent de la graisse et ne sont pas forcément recommandées mais une fois n’est pas coutume… ce n’est pas comme si je mangeais des frites tous les jours. En plus c ‘est un plat que l’on peut retrouver dans la quasi totalité des restaurants, sauf peut être dans les restaurants de cuisine étrangère. Dans ce dernier cas, il y a toujours des solutions, le mieux étant de se contenter d’un plat unique sans entrée ni dessert, ce qui permet de limiter la casse.

Le déjeuner type que je prends au restaurant

Source: vincerunner

Le déjeuner type que je prends au restaurant

En conclusion, je dirais qu’il n’y pas de solution universelle au problème du déjeuner au travail. A  mon avis,  comme on est jamais si bien servi que par soi même, autant préparer son propre déjeuner.

Ce contenu a été publié dans Alimentation. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *